LES HUILES ESSENTIELLES : COMMENT LES UTILISER?

Huiles Essentielles

Depuis quelques mois, on les voit fleurir partout…

Les huiles essentielles, ce sont des extraits liquides très concentrés (et donc très puissants) obtenus par la distillation d’une plante. Elles sont composées de nombreuses molécules et reconnues pour leurs propriétés thérapeutiques.
Ces huiles ne sont pas nouvelles, et sont utilisées depuis des siècles en Chine, au Moyen-Orient, en Inde ou encore en Afrique.

Cet article est le premier d’une série où j’expliquerais comment utiliser les huiles essentielles pour soigner la peau, les cheveux, ect

Avant de se lancer dans l’utilisation des huiles essentielles, il y quelques petites choses à savoir:

L’achat:

Trouver des huiles essentielles, c’est facile! Il y en a dans les pharmacies, les magasins bios et aussi sur internet. Je les achète le plus souvent sur Aroma-Zone, pour le rapport qualité-prix et parce qu’il y a beaucoup de choix.
À l’achat, il faut toujours bien vérifier le nom de l’huile essentielle, c’est à dire son genre et son espèce. Par exemple, on trouve plusieurs HE (Huiles Essentielles) de lavande (fine, d’altitude, vraie) dont les propriétés ne sont pas les mêmes.
Parfois, ton banquier va voir rouge. Certaines HE sont chères à cause de leur rareté et parce qu’il faut parfois plusieurs tonnes de plantes pour produire un kilo d’huile essentielle!

L’utilisation:

Tout d’abord, la grande majorité des huiles essentielles ne s’utilisent pas directement sur la peau, au risque de la brûler. Donc, on prend toujours soin de les diluer pour éviter les soucis!
Certaines huiles (surtout celles d’agrumes) sont photosensibilisantes. Quand on les utilise, il ne faut pas s’exposer au soleil jusqu’à 8h après pour ne pas risquer de vilaines tâches sur la peau. Certaines huiles peuvent aussi causer des réactions allergiques. Par prudence, on réalise toujours un test dans le pli du coude avant de se servir des HE sur une surface plus grande.
Surtout, on respecte TOUJOURS les doses! 2 ou 3 gouttes, ça peut paraître minime ou insuffisant pour fonctionner mais c’est déjà très efficace. Pour éviter les effets indésirables, il vaut mieux avoir la main légère.
On se lave les mains après avoir utilisé les HE. Si vous vous touchez les yeux ensuite, ça risque de piquer! D’ailleurs, on n’utilise pas les HE dans les yeux ou sur les muqueuses. Et en cas d’allergie, on stoppe tout de suite l’utilisation.
Pour une utilisation sur une femme enceinte ou un enfant en bas âge, on demande toujours l’avis d’un médecin.

Mode d’emploi:

Les HE peuvent s’utiliser sur la peau, par inhalation ou par voie orale.
Sur la peau, on les dilue principalement dans une huile végétale comme l’amande douce, l’argan ou le tournesol (oui, oui, celle pour faire la cuisine!!).
Les HE font à peu près tout, elles peuvent traiter les peaux grasses, acnéiques, apaiser les peaux sensibles, réparer les peaux abîmées,… Elles s’intègrent dans des crèmes ou des shampoings maisons, et on peut même s’en servir dans l’alimentation ou pour l’entretien d’une maison. Sur ce blog, j’en parlerais principalement pour leurs bienfaits sur la peau et les cheveux.

Si vous avez peur de vous lancer, il existe des mélanges tout prêts qu’on trouve facilement en pharmacies. En revanche, méfiez vous des produits cosmétiques qui revendiquent d’utiliser des huiles essentielles. Parfois, elles sont absentes de leur composition ou présentes en quantités trop petites pour être efficaces.

Avec les huiles essentielles, on évite de jouer à l'apprenti chimiste

Avec les huiles essentielles, on évite de jouer à l’apprenti chimiste

3 comments

Laisser un commentaire